Une note exclusive

Synthèse de l’intime et de l’universel, la note Palmier est une création exclusive pour FO’AH. Jamais employée auparavant dans le monde de la parfumerie, elle constitue aujourd’hui le cœur d’une collection de parfums invitant à une expérience intense et inédite, un pont tendu entre émotions olfactives, cultures millénaires et traditions ancestrales.

La senteur de l’arbre de vie

Le Palmier-Dattier est un des joyaux du Moyen-Orient. Trésor naturel autant que culturel, le phoenix dactylifera est désigné dans les textes anciens comme l’Arbre de Vie, celui qui nourrit de ses dattes, qui abrite de son ombre et qui indique la présence de l’eau bienfaisante. Au moment de sa floraison, il exhale une senteur à nulle autre pareille, verte, fruitée et légèrement animale.

Une expérience absolue

Émilie Dewell et Abdulla Al Masaood ont travaillé pendant de nombreux mois avec le Parfumeur Olivier Pescheux afin de créer cette signature olfactive distinctive. Il aura fallu un exigeant travail de recherche pour exprimer la richesse et la plénitude de cet arbre emblématique. La note exclusive Palmier-Dattier a été conçue comme une expérience absolue où le tronc, les feuilles, les cosses, l’ombre et le vent qui en fait trembler les palmes composent un tout immuable.

 

Un raffinement extrême

Inspiré des Émirats et fabriqué en France, le flacon de FO’AH a nécessité un long temps de développement avant de refléter l’idée initiale des fondateurs et de naître des forges du verrier Brosse. Cette sculpture de verre est le résultat de l’expertise et du travail attentif de nombreux spécialistes et artisans français. Pour conserver intacte la continuité de ses lignes, chaque flacon est gravé sur ses épaules d’un simple chiffre dont la signification est gardée secrète, liée à l’histoire personnelle de l’un des deux fondateurs.

Un jeu de facettes et de lumières

À l’image des heures qui s’égrainent et s’étirent à l’ombre de la palmeraie, chaque facette du flacon reflète l’humeur d’un instant. Le verre lourd se pare de reflets mordorés, évoquant les personnalités racées des fragrances. Composant un spectacle imprévisible, les lumières d’Orient jaillissent de ce corps sculptural inspiré du tronc du palmier. Creuset de songes et de désirs, chaque flacon est protégé par un monolithe d’une blancheur nacrée. Scellé sur sa partie supérieure d’une plaque de métal gravée, ses parois s’ouvrent en corolle pour évoquer la silhouette des palmes qui enlacent et révèlent l’Arbre de Vie à la lumière du jour.

Un flacon ressourçable

Le palmier est un symbole immuable de la culture des Émirats. Emblème de la vie majestueusement érigé au-dessus des horizons arides, il a traversé le temps et accompagné les profondes transformations de sa terre natale. Comme lui, le flacon de Fo’Ah a vocation à être un compagnon fidèle et précieux. Objet d’art pérenne et durable, il a été imaginé dès son origine pour être ressourcé et réutilisé à l’infini, dans une volonté de respect de l’environnement. Une préoccupation qui a toujours été celle des peuples nomades du désert, conscients de la beauté et de la fragilitié du monde autour d’eux.